Les entreprises qui n'ont pas profité du programme de protection des chèques de paie auront probablement jusqu'au 8 août pour postuler, grâce à un vote du Sénat pour prolonger le programme qui devait expirer le 30 juin, selon un rapport de Yahoo News. Plus de 130 milliards de dollars sont encore disponibles pour les entreprises éligibles.

Le projet de loi doit encore être signé par le président Trump.

Le premier lot de fonds PPP, 349 milliards de dollars, s'est vendu en quelques semaines. Une deuxième autorisation a porté le montant à plus de 655 milliards de dollars. Vers la fin de la semaine dernière, la Small Business Administration des États-Unis a déclaré qu'environ 134 milliards de dollars étaient encore disponibles.

Le 22 juin, le département du Trésor a déclaré qu'il prévoyait de divulguer les noms des emprunteurs PPP qui ont reçu au moins 150 000 $, ce qui comprendrait environ 655 880 entreprises. Le prêt moyen était de 107 199 $, selon un rapport de la SBA publié hier.

Le 5 juin, le président a signé la Paycheck Protection Program Flexibility Act, prolongeant le délai d'utilisation des fonds de deux mois à 24 semaines. La loi a donné aux emprunteurs jusqu'au 31 décembre pour réembaucher des travailleurs et faire en sorte que leurs salaires soient annulés, prolongeant ainsi l'échéance précédente du 30 juin.