Microsoft, après avoir fermé temporairement ses magasins au début du coronavirus fin mars, prévoit désormais de fermer définitivement presque tous les magasins qu'il exploite à travers le monde.

Cette décision, selon un rapport du New York Post, est décrite par Microsoft comme un «changement stratégique» dans sa feuille de route pour la vente au détail. La société compte 83 magasins dans le monde, dont 72 aux États-Unis.

Selon le rapport, Microsoft maintient ouverts quatre «centres d'expérience» clés ainsi que le magasin de son siège social de Redmond, Washington.