Alors qu'une procédure de mise en faillite a pour effet de fermer les emplacements des magasins physiques de Pier 1, la marque de détail conservera une présence en ligne après avoir vendu les droits de sa marque.

Le détaillant a vendu les droits de 20 millions de dollars à Retail Ecommerce Ventures, selon un rapport du New York Post.

La pandémie de COVID-19 a initialement contraint Pier 1, ainsi que la plupart des magasins de détail, à fermer des magasins. Le détaillant a commencé à rouvrir en mai dans le cadre d'une décision de vendre les stocks de ses 936 magasins.